Les titres de l’AHP du 23 septembre 2020

Written by on September 23, 2020

-Le President Jovenel Moise accusé de s’enfoncer dans la forfaiture. Il a donne investiture hier mardi au Palais national aux membres de son conseil electoral provisoire sans qu’ils aient prete serment au prealable devant la cour de cassation, au mepris de la Constitution.–La Cour de cassation s’est refuse a toute ceremonie de prestation de serment des membres du CEP du chef de l’Etat en raison d’un probleme de consensus, selon le vice-président de la cour, Jean Claude Theogene. Une cérémonie reportee sine die a une date ultérieure.Durant toute la journée d’hier, plusieurs groupes organises de la société civile et de la classe politique ont adressé des requêtes au président de la cour de cassation pour lui demander de ne pas procéder a la cérémonie de prestation de serment des 9 membres du CEP conteste .Selon eux, la nomination des membres de ce conseil électoral est illégale et leur mission d’organiser un referendum est inconstitutionnel-La fédération des Barreaux d’Haïti(FBH) avait adressé une correspondance au président de la cour de cassation pour lui demander de ne pas organiser la cérémonie de prestation de serment des membres du CEP contesté.-Le secrétaire général de la FBH,Me Robenson Pierre Louis explique le sens de leur demarche aupres de la cour.–l’Un des portes parole du combite des organisations syndicales,politiques et populaires,Guy Numa, dénonce ce qu’il appelle l’ingérence des Etats Unis dans les affaires internes d’Haiti, a travers son Ambassade en Haïti ,qui selon lui veut imposer a la populoation un conseil électoral provisoire monte en dehors de la loi en vigueur.Il appelle les citoyens a la mobilisation en vue de faire échec au plan des Etats Unis .-Le president Moise est accuse de vouloir faire fleche de tout bois. s’adressant aux membres du CEP, il a fait savoirque « Leur mission d est clairement définie dans l’arrêté qui lui a donné naissance. Nous nous engageons à vous donner les moyens pour accomplir cette mission qui consiste à permettre aux citoyens de participer librement aux décisions politiques par leur vote », a indiqué le président Jovenel Moïse.–Il est dans l’attribution du président de la république de nommer les membres du conseil électoral provisoire(CEP) mais il revient à la cour de cassation de valider le pouvoir des membres du conseil, selon la loi en vigueur. il estdonc clair pour tous que les 9 membres de CEP n ont jusqu’ a ce matin aucun pouvoir tant que la ceremonie de leur prestation de serment n’a pas lieu.-La cérémonie organisée au palais national par le président Jovenel Moise n’a aucune valeur légale car selon la constitution c’est la cérémonie de prestation de serment a la cour de cassation d’abord et en second lieu la cérémonie d’investiture , c’est l’avis du vice-président de la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH), Me Carl Henri Volmeus. Il fait remarquer que les membres du conseil électoral ne peuvent pas encore entrer en fonction ni gérer des fonds publics.–Le président jovenel Moise s’est garde dans son discours d’evoquer le refus de la cour de cassation d’organiser la ceremonie de prestation.-Près d’une centaine de responsables d’organisations évoluant aux États-Unis, au Canada, en France, en Allemagne, en République dominicaine et ailleurs dans le monde ont dénoncé la présence d’Espérancia César, représentante de la diaspora au sein du nouveau Conseil électoral provisoire fde Jovcenel Mloise. Les responsables de ces organisations ont réaffirmé ne pas reconnaître en Espérancia César leur représentante.-Les secteurs religieux, syndical et des droits humains ont également pris leur distance d’avec les personnalités choisies par le président Jovenel Moïse pour les représenter dans son conseil électoral provisoire(CEP).–L’un des portes parole de l’organisation politique Fanmi Lavalas,Jodson Dirogene estime que la mise en place de ce conseil électoral provisoire (CEP) par le président Jovenel Moïse en dehors de la loi, montre encore une fois qu’on est en face d un Dictateur.Il croit imperatif que la population se mobilise en vue de débarrasser le pays de l’équipe au pouvoir,qui a-t-il dit, a ‘déjà fait trop de mal au pays..-La representation regionale de l’organisation internationale de la francophonie pour les pays de l’Amerique latine et ses partenaires lancent le prix Jeune Journaliste en Haiti.Edition 2020- le 25 septembre 11 h a l’OIF.–Pour Donald Trump, le Covid-19 n’affecterait “quasiment personne”, malgre les 200.000 morts aux EU=Bélarus: face à la contestation, investiture en catimini pour Loukachenko-La Chine et les Etats-Unis etalent leurs divisions à l’ONU sur le climat et le virus-=Trump s’en prend a un mort. Le president sortant des EU s’acharne contre John McCain, sénateur républicain pourtant décédé.Visiblement furieux du soutien de la veuve de macCain à Joe Biden, Donald Trump s’en est pris mercredi avec virulence à John McCain, figure républicaine du Sénat décédé en 2018


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist